Salah le forum Index du Forum

Salah le forum
Espace convivial pour tous , avec un petit clin d'oeil vers l'enseignement .

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L’orthographe

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Salah le forum Index du Forum -> Divers -> Documentations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Siham


Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2009
Messages: 65

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 11:04 (2010)    Sujet du message: L’orthographe Répondre en citant

L’orthographe est le nom donné à l'ensemble des règles qui concernent l'écrit d'une langue. Le mot orthographe vient du grec ortho- et graphie signifiant écrire droit dans le sens d'écrire correctement. L'orthographe concerne aussi bien la retranscription des phonèmes (la forme écrite des mots - orthographe lexicale) qui composent les mots de la langue que les règles qui concernent le genre, le nombre ou l’accord du mot (orthographe grammaticale).
La transcription des phonèmes peut être transcrite par une ou plusieurs lettres et la transcription des sons n’est que rarement la mise en correspondance d'un phonème et d'une lettre.

Un phonème unique peut être marqué par une lettre, deux lettres ou même trois lettres.

Exemples : le phonème "o" est marqué par o dans pot, par au dans Pau, par eau dans peau. Le phonème f peut correspondre à la lettre f, à la double lettre ff ou à ph (philologie). Le phonème v est dans la majorité des cas représenté à l'écrit par la lettre v (valise), mais il peut aussi, quoique rarement, s'écrire w (wallon). Le e ouvert peut être transcrit par è (prière), e (mer), é (pénalité), ê (trêve), ë (Noël), ei (neige) ou encore ai (plaire). Certains phonèmes, comme ou et ch, ne peuvent être transcrits que par un groupe de deux lettres (ou); (ch, sh; et sc dans fascisme). Le phonème ch peut également être retranscrit par un trigramme (schisme).

Une lettre unique peut correspondre à deux phonèmes, comme x, qui retranscrit ks dans fax, axe et gz dans exercice, examen. Le phonème ks peut en outre être retranscrit par cc (accéder) ou par xc (exciter).

Un certain nombre de lettres ne correspond à la retranscription d'aucun phonème. Elles ne sont pas audibles mais jouent un rôle essentiel à l’écrit car elles apportent l’indication du genre ou du nombre. Grâce aux liaisons, elles sont cependant perceptibles devant une voyelle (de gentils épagneuls) ou un h muet (de belles histoires). Le pluriel des noms et des adjectifs est indiqué à l'écrit la plupart du temps par -s (manèges), sauf pour les mots qui se terminent déjà au singulier par -s, -x, ou -z (près, poix, raz). Le pluriel des noms en -au, -eau et -eu est en -x (tuyaux, seaux, neveux). Celui des noms en -ou est marqué régulièrement par -s (clous) sauf sept noms marqués par -x (bijoux, cailloux, choux, genoux, hiboux, joujoux et poux) que l’on retient par la phrase mnémotechnique : Viens mon chou sur mes genoux avec tes joujoux et tes bijoux. Emporte des cailloux pour lancer sur les hiboux pleins de poux .

Pour ce qui est des verbes, on peut voir le même phénomène pour ce qui est des formes verbales. Le s de parles, parlas, parlais, parleras, parlerais est une caractéristique de la deuxième personne du singulier (avec Tu toujours s). La distinction entre le passé simple parlas et l'imparfait parlais est audible alors que la différence entre parlai et parlais n'est marquée qu'à l'écrit. Les mêmes remarques s’appliquent à l’indicatif futur et au conditionnel présent que l’on ne peut distinguer qu’à l’écrit.

Certaines lettres qui apparaissent à l'écrit ne se prononcent pas à l'oral. On parle alors de lettres muettes. Elles n'ont aucune raison d’être si ce n’est l’évolution historique du mot. Nous connaissons tous le e muet final sans qu’il n’ait comme fonction d'indiquer la forme féminine (le foie), le h, qui joue parfois un rôle dans les phénomènes de liaison et d'élision : le h dit muet (homme, histoire) et non dans le cas du h dit aspiré (hérisson, hêtre). Les lettres muettes peuvent aussi se trouver au centre des mots : (compter, scène), ou en finale de mot (banc, poing, poids, temps, long, court, dont, petit, grand, haut, choix, assez, vingt, cent, galop, plomb, enfant, fonds, puis, puits, mois, mort).

Certaines consonnes doubles retranscrivent un phonème simple : (abbaye, accabler, addition, affaire, agglutiner, akkadien, illégal, emmener, ennemi, apparaître, arrêter, asseoir, attendre), mais le redoublement du b (abbé, abbatiale), du d (additif, adduction), du g (aggraver, agglomérer) est rare, celui de k, j , v, et z est exceptionnel et limité à des emprunts à des langues étrangères, et celui de q, x et w impossible. Il y a par contre peu de redoublement de voyelles (alcool).

L'orthographe permet également de distinguer entre eux des mots homophones (sot, seau, saut, sceau; thym, teint, tain; vers, vert, verre, ver; signe, cygne…).


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 11:04 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Siham


Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2009
Messages: 65

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 11:04 (2010)    Sujet du message: L’orthographe Répondre en citant

Orthographe d'usage

Quelques règles de base qui permettent d'éviter un grand nombre de fautes :
*Devant B,M,P : N devient M :

sauf : tambour, emmener, ample - bonbon et les membres de sa famille : bonbonne, bonbonnière - néanmoins - embonpoint - mainmise

*Quelques difficultés liées à la présence de A, O, ou U :

¤ on ajoute une cédille au C devant A, O, U et l'on prononce [S]
ex : un forçat, une gerçure, un glaçon mais douceâtre

¤ on ajoute un U après le G devant E ou I pour prononcer [G]
ex : une guitare, un guidon, un guillemet mais une girafe et une gifle

¤ GU et QU deviennent G ou C devant A ou O
ex : une gondole, une gargouille, un gorille mais critiquable, quotidien et certains participes présents tels communiquant, provoquant.

A consulter en ligne ou à télécharger : le BOF : bréviaire d'orthographe française :
http://mapage.cybercable.fr/marcpage/index.htm
A consulter en ligne : http://mapage.cybercable.fr/mp2/index.htm ou à télécharger http://mapage.noos.fr/mp2/bof.zip

Orthographe de base

A

(d’) abord
accident
acheter
action
affaire
affiche
afin
âge
agir
ah ?
aider
aile
(d’)ailleurs
aimer
ainsi
air
ajouter
allemand
aller
alors
amener
ami
amitiés, amour
(s’)amuser
an
ancien
anglais
animal
année
anniversaire
annoncer
août
apercevoir
appareil
appartement
(s’)appeler
apporter
apprendre
(s’)approcher
(d’)après
après-midi
arbre
argent
(s’)arrêter
arriver
(s’)asseoir
assez
athénée
attacher
attendre
attention
attraper
au, aux
aucun
au-dessus
aujourd’hui
aussi
aussitôt
autant
auto
automne
autre
autrefois
avancer
avant
avec
avenir
avion
avoir
avoir l’air
avril

B

balle
ballon
banque
bas
bateau
bâtiment
(se)battre
beau
beaucoup
bébé
belge
besoin
bête
bien
bientôt
blanc
bleu
boire
bois
boîte
bon
bonbon
bonheur
bonhomme
bonjour
bonsoir
bord
bouche
bourgmestre
bout
bouteille
branche
bras
bruit
brun
bureau
bulletin
buisson
brouillard
bourse
bousculer
boutique
bracelet
brillant
brindille
brusquement

C

ça
cacher
cadeau
cahier
calcul
camarade
camion
camionnette
camp
capable

car
carnaval
carré
carte
cas
casser
cause
ce, c’
ceci, cela
celle, celui
celle-ci, celle-là
celui-ci, celui-là
cent (100)
centimètre
centre
cependant
certain
ces, cet, cette, ce
c’est
c’est-à-dire
ceux
ceux-ci, ceux-là
chacun
chambre
champ
champignon
chance
changer
chanter
chapeau
chaque
charger
chasser
chat
château
chaud
chef
chemin
cher
chercher
cheval
cheveu
chez
chien
chiffre
chocolat
chose
ciel
cinéma
circulation
classe
clé
client
cœur
coin
combien
comme
commencer
comment
comprendre
compter
conduire
conduite
connaître
construire
content
continuer
contre
corps
correct
côté
(se)coucher
couleur
coup
couper
(la)cour
courir
(le)cours
coûter
couvrir
crayon
crier
croire
cueillir
cuisine
cycle
cycliste
cylindre

D

dame
danger
dans
danser
date
de
début
décembre
décider
découvrir
dehors
déjà
déjeuner
demain
demander
demi
demi-heure
(la)dent
départ
depuis
dernier
derrière
des
dès (que)
descendre
dessin
dessiner
deux
devant
devenir
devoir
dictionnaire

difficile
dimanche
dîner
dire
directeur
dix
docteur
doigt

donc
donner
dormir
dont
doute
doux
droit
droite
dur
duvet
dynamo

E

eau
école
écouter
écrire
effort
égal
élève
empêcher
emploi
employer
en
encore
enfant
enfin
ensemble
ensuite
entendre
entier
entre
entrée
enter
environ
envoyer
essayer
essence
et
étage
état
été
être
étudiant
étudier
européen
eux
excellent
exemple

F

fabriquer
facile
faim
faire
falloir
famille
faux
femme
fenêtre
fer
fermer
fête
feu
feuille
février
figure
fille
film
fils
fin
finalement
finir
fleur
fleuve
fois
fond
force
forêt
forme
former
fort
frais
franc
français
frapper
frère
froid
fruit
(la)fumée
furieux
fusée
fusil
futur

G

gagner
garçon
garder
gâteau
gauche
gentil
gens
glace
glisser
grâce
grand
grand-mère
grand-père
grimper
gris
gros
guerre

H

habiter
haut
hauteur
hélas !
heure
heureux
hier
histoire
hiver
homme
hôtel
huile
huit
humain
hutte
hygiène

I

ici
idée
il y a
important
impossible
instant
inventer
inviter
italien
instrument
intelligent
intéressant
international
interroger
interrompre
intervalle

J

jamais
janvier
japonais
jardin
jeter
jeu
jeudi
jeune
joie
joli
jouer
jour
journal
journée
juillet
juin
jusque
jusqu'à
juste

K

kilo

L


là-bas
là-haut
laisser
lait
lampe
lapin
laver
leçon
lecture
lequel
lettre
leur
(se)lever
liberté
libre
lieu
au lieu de
lire
lit
litre
livre
loin
long
longtemps
longueur
lorsque
lourd
lumière
lundi
lune
lycée

M

ma, mon, mes
machine
madame
mademoiselle
magasin
magnifique
mai (mois)
main
maintenant
mais
maison
maître
mal
malade
malgré
malheureux
maman
manière
manquer
marchand
marcher
mardi
mars
mathématique
matin
mauvais
méchant
meilleur
même
mer (eau)
merci
mercredi
mère (maman)
mètre
mettre
mien
mieux
milieu
mille
million
ministre
minute
moi
moins
mois
moitié
moment
monde
monsieur
montagne
monter
montrer

mort
mot
mouchoir
mouvement
multicolore
multiplication
(le)mur
(c'est)mûr
mûrir
musicien

N

ne, n'
nécessaire
neige
neuf
nez (le)
ni
nid (le)
nombre
non (oui)
nos, notre
nouveau
nouvel an
novembre
nuit,
la nôtre

O

objet
occasion
octobre
œil
œuf
offrir
oh !
oiseau
on
oncle
or
orange
ordre
oreille
orthographe
oser
oublier
oui
outil
ouvrier
ouvrir

P

pain
paix
papa
papier
par
paraître
parapluie
parce que
parent
parfois
parler
parmi
parole
parrain
(la) part
partager
partie
partir
partout
pas
passer
patte
pauvre
payer
pays
penchant
panser
perdre
père
permettre
personne
peser
petit
peu
peur
peut-être
photo
phrase
pièce
pied
pierre
place
placer
plaire
plaisir
planter
plat
plein
pleurer
pleuvoir
pluie
plus
plusieurs
poids
point
poisson
pomme
pomme de terre
porte
porter
poser
possible
poule
poupée
pourquoi
pourtant
pousser
pouvoir
préférer
premier
prendre
préparer
près (de)
présent
presque
printemps
prix
problème
produire
professeur

profond
promenade
(se) promener
promettre
propre
prudent
puis
puisque
Q

quand
quatre
que
quel
quelques(s)
quelque chose
quelquefois
quelque part
quelqu'un
qu'est-ce que?
question
qui
quitter
quoi

R

raconter
radio
ramasser
(se)rappeler
recevoir
reconnaître
rectangle
refaire
regarder
reine
remercier
remplacer
remplir
rencontrer
rendre
renseignement
rentrer
répondre
rester
retour
retourner
retrouver
réunion
revenir
revoir
riche
rien
répondre
rester
retour
retourner
retrouver
réunion
revenir
revoir
riche
rien
rire
rivière
robe
roi
rond
rose
roue
rouge
ruisseau

S

sa, son, ses
saison
sale
salle
samedi
sans
sapin
sauf
sauter
sauver
savoir
se, s'
semaine
sembler
sens
sentir
sept
septembre
service
servir
seul
seulement
si
siècle
sien
siffler
signature
silence
simple
six
ski
sœur
soi
soif
soigner
soin
soir
sol
soldat
soleil
sorte
sortie
sortir
soudain
souffler
souffrir
souhaiter
soulier
sourire
sous
(se) souvenir
souvent
sport
suite
suivant
suivre
sujet
sur (dessus)
sûr (c'est)

sûrement
surface
surtout
symétrie
sympathique
synthèse
système
T

ta, ton, tes
table
tandis que
(la) tante
tantôt
tard
tas
tel
téléphone
télévision
(le) temps
tendre
tenir
terminer
terrain
terre
tête
tien
tirer
toi (u)
(le) toit
tomber
tôt
toucher
toujours
tour
tourner
tout
tout à coup
tout à fait
train
transporter
travail
travailler
traverser
très
triangle
triste
trois
trop
(se) trouver
tuer
tunnel
tuyau
type

U

usine
utile

V

vacances
valoir
véhicule
vélo
vendre
vendredi
venir
vent
verre
vers-(direction)
vert (couleur)
viande
vide
vie
vieux
vieillard
vieillir
village
ville
vin (le)
vingt (20)
vis-à-vis
visite
vite
vitesse
vivant
vivre
voici
voilà
voir
voiture
(la) voie
voix
voler
votre, vos
(le) vôtre
vouloir
voyage
voyageur
vrai
vue

W

wagon
wallon
week-end

Y

yeux

Z

zèbre
zéro
zone


Revenir en haut
Siham


Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2009
Messages: 65

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 11:05 (2010)    Sujet du message: L’orthographe Répondre en citant

La nouvelle orthographe

Les règles générales

Devant une syllabe contenant un e muet, on écrit è et non é : évènement comme avènement, cèdera comme lèvera, etc.
Exceptions :
a) les préfixes dé- et pré- (dégeler, prévenir, etc.) ;
b) les é initiaux (échelon, édredon, élever, etc.) ;
c) médecin et médecine.

Dans les verbes terminés à l'infinitif par -eler et -eter, le e du radical se change en è quand la syllabe qui suit contient un e muet : il détèle, il époussète ; il détèlera, etc. Les noms en -ment s'écrivent comme le verbe.
Exceptions : appeler, jeter et les verbes de leurs familles (y compris interpeller) redoublent l ou t devant une syllabe contenant un e muet : j'appelle, je jette, j'appellerai, etc.

Il n'y a pas d'accent circonflexe sur les lettres i et u : traitre, bruler, etc. Exceptions :
a) les 1re et 2e personnes du pluriel du passé simple : nous vîmes, nous lûmes, vous lûtes, etc. ;
b) les mots qui sans cet accent seraient homographes : le participe passé dû, les adjectifs mûr et sûr, le nom jeûne et les formes du verbe croitre qui sans accent seraient identiques à des formes du verbe croire : il croît, je croîs, etc., ainsi que la 3e personne du singulier du subjonctif imparfait : je voulais qu'il partît ; plût au ciel que..., etc.

Les noms composés formés, avec trait d'union, soit d'un verbe suivi d'un nom complément d'objet direct, soit d'une préposition suivie d'un nom prennent la marque du pluriel au second élément quand et seulement quand le nom composé est lui-même au pluriel : un essuie-main, des essuie-mains ; un garde-meuble, des garde-meubles (qu'il s'agisse de personnes ou de choses) ; un après-midi, des après-midis, etc.
Exceptions : quelques composés dont le second terme contient un article (trompe-l'œil) ou commence par une majuscule (prie-Dieu).

Les numéraux composés sont unis par des traits d'union : vingt-et-un-mille-trois-cent-deux, etc.
N.B. Million et milliard, qui sont des noms comme millier, ne sont ni précédés ni suivis d'un trait d'union : deux millions trois-cent-mille, etc.

Le participe passé laissé suivi d'un infinitif reste invariable : les enfants que tu as laissé partir.

Les noms que le français a empruntés à d'autres langues font leur pluriel comme les autres mots français : les matchs, les solos, les maximums, etc.
Exceptions : les noms ayant conservé valeur de citation restent invariables : des requiem, etc.
N.B. La règle vaut aussi pour des noms qui étaient des pluriels dans la langue d'origine : un errata, des erratas, etc.

La finale -olle est remplacée par la finale -ole : corole, etc. Exceptions : colle, folle, molle.

Liste des huit-cents mots rectifiés les plus fréquents

A

abat-jour (un) des abat-jours (des)
abime,
abimer,
abrègement,
abrègerai (j'), etc.,
absout (participe passé)
accèderai (j'), etc.,
accélèrerai (j'), etc.,
accroche-cœur (un), des accroche-cœurs,
accroitre, il accroit, j'accroitrai, etc.,
addenda (un), des addendas,
adhèrerai (j'), etc.,
adultèrerai (j'), etc.,
aèrerai (j'), etc.,
affèterie,
affrèterai (j'), etc.,
affut,
affutage,
affuter,
agglomèrerai (j'), etc.,
aide-mémoire (un), des aide-mémoires,
aigüe (adjectif féminin)
ainé,
ainesse,
alèserai (j'), etc.,
aliènerai (j'), etc.,
allècherai (j'), etc.,
allègement,
allègerai (j'), etc.,
allègrement,
allégro (un), des allégros,
allèguerai (j'), etc.,
allume-cigare (un), des allume-cigares,
altèrerai (j'), etc.,
ambigüe (adjectif féminin)
ambigüité
amoncèle (j'), etc.,
amoncèlement,
amuse-gueule (un), des amuse-gueules,
aout,
aoutat,
aoutien,
à-pic (un), des à-pics,
apparaitre, il apparait, j'apparaitrai, etc.,
appâts [appas]
appuie-tête (un), des appuie-têtes,
après-midi (un), des après-midis,
après-rasage (un), des après-rasages,
après-ski (un), des après-skis,
apriori (un), des aprioris,
arcboutant
arcbouter
argüer, j'argüe, etc.
arpègerai (j'), etc.,
arrachepied (d')
arrête-boeuf (un), des arrête-bœufs,
arrière-gout,
artéfact
assèchement,
assècherai (j'), etc.,
asséner, j'assènerai, etc.,
assidument,
assiègerai (j'), etc.,
assoir [asseoir]
attèle (j'), etc.,
autostop
autostoppeur
avant-gout,
avèrerai (j'), etc.,

B

banquète (je), etc.,
barcarole,
barman (un), des barmans,
baseball
basketball
bassecour
bat-flanc (un), des bat-flancs,
becquète (je), etc.,
bélitre,
benoit,
benoitement,
bésicles
bizut
blabla
blackout (un), des blackouts,
blasphèmerai (je), etc.,
blatèrera (il), etc.,
bluejean (un), des bluejeans,
boite,
boitier,
bonhommie
boss (un, des),
bossèle (je), etc.,
bottèle (je), etc.,
bouiboui
boursouffler
boursoufflure
boutentrain
bouterole,
boute-selle (un), des boute-selles,
box (un, des),
branlebas
braséro
brevète (je), etc.,
brise- + nom commun : ce nom prend la marque du pluriel quand et seulement quand le nom composé est au pluriel (un brise-bise, des brise-bises ; un brise-fer, des brise-fers ; un brise-lame, des brise-lames, etc.),
brisetout (un), des brisetouts
brulage,
brule-gueule (un), des brule-gueules,
brule-parfum (un), des brule-parfums,
brule-pourpoint (à),
bruler,
brulerie,
bruleur,
brulis,
brulot,
brulure,
brunch (un), des brunchs,
buche,
bucher (nom),
bucher (verbe),
bucheron,
buchette,
bucheur,

C

cache + nom - il prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel un cache-pot - des cache-pots
cachète (je), etc.,
cahutte
caméraman (un), des caméramans,
candéla
cannelloni (un), des cannellonis,
caquète (je), etc.,
carènerai (je), etc.,
carrèle (je), etc.,
casse- + nom commun - il prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel : un casse-cou, des casse-cous
casse-croute (un), des casse-croutes,
cèderai (je), etc.,
célèbrerai (je), etc.,
cèleri,
cent est précédé et suivi d'un trait d'union dans les numéraux composés (cent-un, deux-cents, etc.),
chaine,
chainette,
chainon,
chancèle (je), etc.,
charriot
chasse-mouche (un), des chasse-mouches,
chasse-neige (un), des chasse-neiges,
chauffe-bain (un), des chauffe-bains,
chauffe-eau (un), des chauffe-eaux,
chauffe-plat (un), des chauffe-plats,
chaussetrappe
chauvesouris
chéchia
cherry (un), des cherrys,
chichekébab (un), des chichekébabs,
chronomètrerai (je), etc.,
cicérone
ci-git,
cigüe
cinéroman
cisèle (je), etc.,
clergyman (un), des clergymans,
cliquète (je), etc.,
clochepied (à)
cloitre,
cloitrer,
coincoin (nom)
collète (je), etc.,
combattif
combattivité
comparaitre, il comparait, je comparaitrai, etc.,
complait (il),
complèterai (je), etc.,
compte-fil (un), des compte-fils,
compte-goutte (un), des compte-gouttes,
compte-tour (un), des compte-tours,
concèderai (je), etc.,
condottière (un), des condottières,
confèrerai (je), etc.,
confetti (un), des confettis,
conglomèrerai (je), etc.,
connaitre, il connait, je connaitrai, etc.,
conquistador (un), des conquistadors,
considèrerai (je), etc.,
contigüe
contigüité
continument,
contremaitre, contremaitresse,
coopèrerai (je), etc.,
corolaire,
corole,
coupe- + nom commun : il prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel - un coupe-gorge, des coupe-gorges
coupecoupe
cout,
coutant,
couter,
couteusement,
couteux,
couvrepied
covergirl (une), des covergirls,
cowboy (un), des cowboys,
craquèle (je), etc.,
craquète (il), etc.,
crècerelle,
crècherai (je), etc.,
crèmerie,
crèneler, je crénèle, etc.,
crescendo (un), des crescendos,
crève-cœur (un), des crève-cœurs,
critérium
crochepied
crochète (je), etc.,
croitre, je croitrai, etc.,
croquemitaine
croquemonsieur
croquemort
croute,
crouter,
crouton,
crument (adverbe),
cuisseau [cuissot]
cure-dent (un), des cure-dents,
cure-oreille (un), des cure-oreilles,
cure-pipe (un), des cure-pipes,
curriculum (un), des curriculums,
cuvèle (je), etc.,

D

déblatèrerai (je)
déboiter,
décachète (je), etc.
décèderai (je), etc.,
décélèrerai (je), etc.,
déchainement,
déchainer,
déchiquète (je), etc.,
déciller [dessiller]
décolèrerai (je), etc.,
décollète (je), etc.,
déconsidèrerai (je), etc.,
décrescendo (un), des décrescendos,
décrèterai (je), etc.,
décroitre, il décroit, je décroitrai,
défèquerai (je), etc.,
défèrerai (je), etc.,
défraichir
dégénèrerai (je), etc.,
d'égout,
dégoutant,
dégoutation,
dégouter,
déléatur (un), des déléaturs,
délèguerai (je), etc.,
délibèrerai (je), etc.,
délirium trémens
démiurge
dentelière
dépaquète (je), etc.,
déplait (il),
dépossèderai (je), etc.,
dépoussièrerai (je), etc.,
dépucèle (je), etc.,
dérèglementation,
dérèglementer
dérèglerai (je), etc.,
désagrègerai (je), etc.,
désaltèrerai (je), etc.,
désespèrerai (je), etc.,
désidérata (un), des désidératas,
désintègrerai (je), etc.,
dessècherai (je), etc.,
[dessiller, voir déciller]
dessouler,
détèle (je), etc.,
diésel
dièserai (je), etc.,
diffèrerai (je), etc.,
digèrerai (je), etc.,
dime,
dinatoire,
diner (verbe et nom),
dinette,
dineur, dineuse,
disparaitre, il disparait, je disparaitrai, etc.
dissèquerai (je), etc.
dissout (participe passé)
douçâtre
dument (adverbe),
duodénum
duplicata (un), des duplicatas,
dussè-je,
duvète (je), etc.,

E

ébrècherai (j')
échevèle (j'), etc.
écrèmerai (j'), etc.,
[eczéma, voir exéma]
édelweiss
emboitage,
emboitement,
emboiter,
embuche,
empaquète (j'), etc.,
empiètement,
empièterai (j'), etc.,
emporte-pièce (un), des emporte-pièces
empoussièrerai (j'), etc.,
enchainement,
enchainer,
encrouter,
enfièvrerai (j'), etc.
ensorcèle (j'), etc.,
ensorcèlement,
entrainant,
entrainement,
entrainer,
entraineur, -euse,
énumèrerai (j'), etc.,
envoutant,
envoutement,
envouter,
épèle (j'), etc.,
épitre,
époussète (j'), etc.,
errata (un), des erratas,
erratum (un), des erratums,
espèrerai (j'), etc.,
essuie- + nom commun : prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel - un essuie-glace, des essuie-glaces
étincèle (il), etc.,
étiquète (j'), etc.
étouffe-chrétien (un), des étouffe-chrétiens,
eussè-je,
évènement,
évènementiel,
éviscèrerai (j'), etc.,
exagèrerai (j'), etc.,
exaspèrerai (j'), etc.,
excèderai (j'), etc.,
excrèterai (j'), etc.,
exècrerai (j'), etc.,
exéma [eczéma]
exémateux
exigüe (adjectif féminin)
exigüité
exlibris (un, des)
exonèrerai (j'), etc.,
exvoto (un), des exvotos,

F

facsimilé (un), des facsimilés
fairplay
faitage,
faite,
faitier, -ère,
faitout (un), des faitouts
fédèrerai (je), etc.,
ferry (un), des ferrys,
feuillète (je), etc.,
ficèle (je), etc.,
flash (un), des flashs,
flècherai (je), etc.,
flute,
fluté,
fluteau,
fluter,
flutiau,
flutiste,
fourretout (un), des fourretouts
fraiche (adjectif féminin et nom),
fraichement,
fraicheur,
fraichir,
frèterai (je), etc.,
froufrou
fume-cigarette (un), des fume-cigarettes,
fumerole,
furète (je), etc.,
fussè-je,
fut (nom),

G

gageüre
gagne-pain (un), des gagne-pains
galèrerai (je), etc.,
garde- + nom : il prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel, qu'il désigne des personnes ou des choses - un garde-boue, des garde-boues
gâte-sauce (un), des gâte-sauces,
gélinotte
génèrerai (je), etc.,
gentleman (un), des gentlemans
gèrerai (je), etc.,
girole,
git (il),
gite,
giter,
globetrotteur
gobe-mouche (un), des gobe-mouches,
golden (une), des goldens,
goulument,
gout,
gouter (verbe et nom),
graffiti (un), des graffitis,
gratte-ciel (un), des gratte-ciels,
gratte-papier (un), des gratte-papiers,
grigri
grille-pain (un), des grille-pains,
grole,
grommèle (je), etc.,
grommèlement,
guibole,
guilde [ghilde]

H

halète (je)
handball
harakiri
harcèle (je), etc.,
hautecontre
hautparleur
hébèterai (j'), etc.,
hèlerai (je), etc.,
hobby (un), des hobbys,
homéo- [homoeo-]
hoquète (je), etc.,
hors- + nom sans article prend la marque du pluriel au second élément quand le nom composé est au pluriel - des hors-bords, des hors-jeux, des hors-textes...
hotdog (un), des hotdogs,
huitre,
huitrier,
huitrière,
hydrogènerai (j'), etc.,
hypothèquerai (j'), etc.,

I

ile
ilet,
ilien,
ilot,
imbécilité
imprègnerai (j'), etc.,
imprésario (un), des imprésarios,
imprimatur (un), des imprimaturs,
incarcèrerai (j'), etc.,
incinèrerai (j'), etc.,
incipit (un), des incipits,
indiffèrera (il), etc.,
indument (adverbe),
infèrerai (j'), etc.,
in-folio (un), des in-folios,
ingèrerai (j'), etc.,
in-octavo (un), des in-octavos,
in-quarto (un), des in-quartos,
inquièterai (j'), etc.,
insèrerai (j'), etc.,
intègrerai (j'), etc.,
intercèderai (j'), etc.,
interfèrerai (j'), etc.,
interpeler
interprèterai (j'), etc.,

J

jazzman (un), des jazzmans
jeanfoutre
jéjunum
jeuner,
jeuneur,
joailler
jumèle (je), etc.,

K

kakémono
kibboutz (un, des)
kifkif

L

lacèrerai (je)
laissé + infinitif est invariable,
lance- + nom : prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel - un lance-flamme, des lance-flammes
lapilli (un), des lapillis,
largo (un), des largos,
lasagne (une), des lasagnes,
lave-linge (un), des lave-linges,
lave-vaisselle (un), des lave-vaisselles,
lazzi (un), des lazzis,
lècherai (je), etc.,
légato (un), des légatos,
légifèrerai (je), etc.,
lèguerai (je), etc.,
leitmotiv (un), des leitmotivs,
lento (un), des lentos,
lèserai (je), etc.,
libèrerai (je), etc.,
lied (un), des lieds,
lieudit
linoléum
lobby (un), des lobbys,
lockout (un), des lockouts,
lunch (un), des lunchs,
lunetier

M

macaroni (un), des macaronis
macèrerai (je), etc.,
maitre,
maitresse,
maitrisable,
maitrise,
maitriser,
mangetout (un), des mangetouts
maraicher,
marengo (un), des marengos,
mariole,
martèlement,
match (un), des matchs,
maximum (un), des maximums,
méconnaitre, il méconnait, je méconnaitrai, etc.,
média (un), des médias,
méhari (un), des méharis,
mélimélo
mémento
mémorandum (un), des mémorandums,
mètrerai (je), etc.,
mille dans les numéraux composés est précédé et suivi d'un trait d'union (deux-mille-cent, etc.),
millefeuille
millepatte
millepertuis
minichaine,
minimum (un), des minimums,
modèrerai (je), etc.,
monte-charge (un), des monte-charges,
morcèle (je), etc.,
morcèlement,
morigènerai (je), etc.,
motocross (un, des),
mouchète (je), etc.,
mout,
musèlement,
mu (participe passé),
mure (nom),
murement,
murier,
murir,
musèle (je), etc.,

N

naevus (un, des)
naitre, il n'ait, je naitrai, etc.,
nénufar
nickèle (je), etc.,
nivèle (je), etc.,
nivèlement,
noroit (vent),
nova (une), des novas,
nursery (une), des nurserys,

O

obèrera (il), etc
oblitèrerai (j'), etc.,
obsèderai (j'), etc.,
obtempèrerai (j'), etc.,
offset (un), des offsets,
ognon
opèrerai (j'), etc.,
oppidum (un), des oppidums,
ossobuco (un), des ossobucos,
oued (un), des oueds,
ouvre-boite (un), des ouvre-boites,
ouvre-bouteille (un), des ouvre-bouteilles,
oxygènerai (j'), etc.,

P

pagaille
paillète (je)
paitre, il pait, il paitra, etc.,
parabellum (un), des parabellums,
paraitre, il parait, je paraitrai, etc.,
pare- + nom : il prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel un pare-brise, des pare-brises
parquète (je), etc.,
passepartout (un), des passepartouts
passepasse
pècherai (je) [<< commettre une faute >>], etc.,
pècheresse,
pédigrée
pêlemêle
pellète (je), etc.,
pénalty (un), des pénaltys,
pénètrerai (je), etc.,
pèquenaud ou pèquenot,
perce-neige (un ou une), des perce-neiges,
pérestroïka
perpètrerai (je), etc.,
persévèrerai (je), etc.,
persiffler
persiffleur
pèse- + nom : prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel un pèse-bébé, des pèse-bébés
péséta
péso
pèterai (je), etc.,
phylloxéra
piègerai (je), etc.,
piéta
pingpong (un), des pingpongs,
pipeline
pique- + nom : il prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel un pique-assiette, des pique-assiettes,
piquenique
piqueniquer
piqueniqueur
piquète (je), etc.,
piqure,
pirojki (un), des pirojkis,
pisse-vinaigre, des pisse-vinaigres,
pizzicato (un), des pizzicatos,
placébo
plait (il),
platebande
pommèle (il se), etc.,
ponch [punch ( boisson)]
pondèrerai (je), etc.,
porte- + nom : prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel un porte-avion, des porte-avions
porteclé
portemine
portemonnaie
portevoix
possèderai (je), etc.,
potpourri (un), des potpourris
pourlècherai (je), etc.,
pousse-café (un), des pousse-cafés,
poussepousse
précèderai (je), etc.,
prêchiprêcha
préfèrerai (je), etc.,
presqu'ile,
presse- + nom : prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel un presse-citron, des presse-citrons ;
procèderai (je), etc.,
profèrerai (je), etc.,
prolifèrera (il), etc.,
prospèrerai (je), etc.,
protège-dent (un), des protège-dents,
protègerai (je), etc.,
prudhomme
prunelier
puiné,
puissè-je,

Q

quartier-maitre
québécois
quincailler
quotepart

R

rabat-joie (un), des rabat-joies
rafraichir,
rafraichissement,
ragout,
ramasse-miette (un), des ramasse-miettes,
ranch (un), des ranchs,
rapiècerai (je), etc.,
rase-motte (un), des rase-mottes,
rassérènerai (je), etc.,
rassoir [rasseoir]
râtèle (je), etc.,
ravioli (un), des raviolis,
réapparaitre, il réapparait, je réapparaitrai, etc.,
recéler, je recèlerai, etc.,
reconnaitre, il reconnait, je reconnaitrai, etc.,
reconsidèrerai (je), etc.,
récupèrerai (je), etc.,
référendum
réfèrerai (je), etc.,
reflèterai (je), etc.,
réfréner, je réfrènerai, etc.,
réfrigèrerai (je), etc.,
régénèrerai (je), etc.
règlementaire,
règlementairement,
règlementation,
règlementer,
règlerai (je), etc.,
règnerai (je), etc.,
réinsèrerai (je), etc.,
réintègrerai (je), etc.,
réitèrerai (je), etc.,
relai
relèguerai (je), etc.,
remboiter,
rempaquète (je), etc.,
remue-ménage (un), des remue-ménages,
remue-méninge (un), des remue-méninges,
rémunèrerai (je), etc.,
renaitre, il renait, je renaitrai, etc.,
renouvèle (je), etc.,
renouvèlement,
repaitre, il repait, je repaitrai, etc.,
reparaitre, il reparait, je reparaitrai, etc.,
repèrerai (je), etc.,
répèterai (je), etc.,
repose-pied (un), des repose-pieds,
repose-tête (un), des repose-têtes,
resèquerai (je), etc.,
ressemèle (je), etc.,
rétrocèderai (je), etc.,
révèlerai (je), etc.,
réverbèrera (il), etc.,
révèrerai (je), etc.,
révolver
rince-doigt (un), des rince-doigts,
risquetout (un), des risquetouts
rivète (je), etc.,
rouspèterai (je), etc.,
rugbyman (un), des rugbymans,
ruissèle (je), etc.,
ruissèlement,
rush (un), des rushs,

S

saccarine
sagefemme
sanatorium (un), des sanatoriums
sandwich (un), des sandwichs,
sans- + nom sans article : prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel - un sans-abri, des sans-abris,
satisfécit (un), des satisfécits,
saufconduit (un), des saufconduits
scampi (un), des scampis,
scénario (un), des scénarios,
sconse [skunks]
scotch (un), des scotchs,
sèche-cheveu (un), des sèche-cheveux,
sèche-linge (un), des sèche-linges,
sècherai (je), etc.,
sècheresse,
sécrèterai (je), etc.,
sèneçon,
sénescence
sénestre
sénior
séquoia
serpillère
serre- + nom : prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel un serre-livre, des serre-livres ;
show (un), des shows,
sidecar
sidèrerai (je), etc.,
siègerai (je), etc.,
sketch (un), des sketchs,
smash (un), des smashs,
solo (un), des solos,
sombréro
soprano (un), des sopranos,
sorgo
sottie
soufflète (je), etc.,
souffre-douleur (un), des souffre-douleurs,
soul [ivre],
soulard,
soulaud,
souler,
soulerie,
soulographie,
sous- + nom : prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel (des sous-mains, des sous-verres, etc.),
spaghetti (un), des spaghettis,
spéculum
speech (un), des speechs,
statuquo (un), des statuquos,
stimulus (un, des),
stoupa,
striptease
stripteaseuse
succèderai (je), etc.,
suggèrerai (je), etc.,
sulky (un), des sulkys, etc.
supernova (une), des supernovas,
suraigüe (adjectif féminin)
surcout,
surcroit,
surement,
sureté,
suroit,
surpiqure,
sursoir, je sursoirai, etc.
symposium (un), des symposiums,

T

t'achète (je)
taille-crayon (un), des taille-crayons,
tamtam
tapecul
tâte-vin (un), des tâte-vins,
téléfilm
tempèrerai (je), etc.,
tempo (un), des tempos,
terreplein
tèterai (je), etc.,
tire- + nom : il prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel un tire-fesse, des tire-fesses
tirebouchon
tirebouchonner
tirefond
tocade
toccata (une), des toccatas,
tohubohu
tolèrerai (je), etc.,
tord-boyau (un), des tord-boyaux,
tory (un), des torys,
tourne-disque (un), des tourne-disques
tournedos
trainailler,
trainard,
traine,
traine- + nom : il prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel un traine-savate, des traine-savates,
traineau,
trainée,
trainer,
traineur,
traintrain
traitre, traitresse,
traitreusement,
traitrise,
transfèrerai (je), etc.,
transparaitre, il transparait, je transparaitrai, etc.,
trémolo
trouble-fête (un), des trouble-fêtes,
tsétsé
tue-mouche (un), des tue-mouches,
tumulus (un, des),

U

ulcèrerai (j')
underground (un), des undergrounds,

V

vadémécum (un) des vadémécums
vanupied
végèterai (je), etc.,
vélum
vénèrerai (je), etc.,
vènerie,
ventail [vantail]
véto
vide- + nom : il prend la marque du pluriel lorsque le nom composé est au pluriel (un vide-cave, des vide-caves ; un vide-poche, des vide-poches, etc.),
vitupèrerai (je), etc.,
vocifèrerai (je), etc.,
volète (il), etc.,
volleyball
voute,
vouter,

W

weekend (un) des weekends
whisky (un), des whiskys,
winch (un), des winchs,

Z

zakouski (un), des zakouskis
zèbrerai (je), etc.,


Revenir en haut
Siham


Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2009
Messages: 65

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 11:06 (2010)    Sujet du message: L’orthographe Répondre en citant

Petit mémo des règles orthographiques de base

1 Accord des adjectifs
L'adjectif s'accorde toujours avec le nom qu'il qualifie (donne une "qualité" ou un "défaut" : bon, mauvais, propre, sale) ou qu'il détermine (précise le sens (Le sens varie selon le déterminant employé !))
Mon nom - Ce banc - Quel ami ? - Le second tome - Une grande nappe - Qui est gentille ? Ces conditions sont inacceptables - Ce gentil chien tableau.
Remarque sur demi : Une demi-heure, mais une heure et demie. 3 fois et demie ! et jamais de pluriel

2 Accord du participe passé

RÈGLE 1 : Le participe passé employé sans auxiliaire s'accorde comme un adjectif.
Ex : Une caricature bien dessinée.
RÈGLE 1.1 : Exceptions : vu, excepté, ci-joint
Le participe passé ne s'accorde que s'il est placé après le nom.
Ex : Vous trouverez ci-inclus une lettre de votre fils.
RÈGLE 2 : Le participe passé des verbes mono-pronominaux, conjugué avec l'auxiliaire ÊTRE, s'accorde avec le sujet.
Ex : Ils sont revenus hier.
RÈGLE 2.1 : Exceptions : étant donné
Ex : Étant donné les charges, ils ont préféré arrêter leur activité.
RÈGLE 3 : Le participe passé des verbes bi-pronominaux s'accorde avec le sujet lorsqu'il n'y a pas d'objet direct.
Ex : Ils se sont réconciliés.
RÈGLE 3.1 : Le participe passé reste invariable avec le verbe : se rendre compte de
Ex : Elle s'est rendu compte de son erreur
RÈGLE 3.2 : Le participe passé des verbes bi-pronominaux, dont le deuxième pronom de conjugaison correspond à un complément introduit par "à", est invariable.
(plaire à, succéder à, sourire à, écrire à)
Ex : Ils se sont plu à nettoyer toute la maison.
RÈGLE 4 : Le participe passé des verbes bi-pronominaux s'accorde avec l'objet direct si celui-ci est placé avant.
Ex : Les mains qu'ils se sont lavées.
RÈGLE 5 : Le participe passé des verbes bi-pronominaux reste invariable si l'objet direct est placé après.
Ex : Ils se sont lavé les mains.
RÈGLE 6 : Le participe passé conjugué avec l'auxiliaire avoir ne s'accorde jamais avec le sujet.
Lorsqu'il n'y a pas d'objet direct, il reste invariable.
Ex : Elle a beaucoup écouté.
RÈGLE 7 : Le participe passé conjugué avec l'auxiliaire avoir s'accorde avec l'objet direct si celui-ci est placé avant.
Ex : Les années qu'il a perdues.
RÈGLE 7.1 : Exceptions : il y a eu, il a fallu, il a fait (impersonnel).
Ex : Tous les sacrifices qu'il a fallu.
RÈGLE 8 : Le participe passé conjugué avec l'auxiliaire avoir reste invariable si l'objet direct est placé après.
Exemple : J'ai nettoyé tous les bocaux.
3 Accord des verbes

Les verbes s'accordent toujours avec leur sujet .
Cet enfant grandit. Tu écoutes la leçon. Des langues disparaissent.
Pour trouver le sujet, on pose la question : QUI EST-CE QUI ? ou QU'EST-CE QUI ? avec le verbe.
Dans le cas de doubles sujets, deux sujets singuliers = un sujet pluriel
Pierre et Paul partiront = ils partiront
Attention :
Dans ce cas, restent les nouvelles clés à répartir.
Après je , toujours e ou s : Je mange, je lis, j'entends
Cas particuliers : je peux, je vaux, je veux
Après tu , toujours s : Tu écoutes, tu lis, tu viendras
Cas particuliers : Tu peux, tu vaux, tu veux
Après il , jamais s : Il prend, il aperçoit, il perd, il se vante
Les verbes qui se terminent par a à la 3ème personne du singulier du passé simple et du futur ne prennent jamais t comme terminaison : Il marcha, il marchera, il écrira, il fera
4 c / ç / cu et g / ge / gu

a) c se prononce tantôt /s/, tantôt /k/. Son /s/ : le céleri - la cité - le cycliste
Pour conserver le son doux /s/, devant a, o, u , mettre ç : il plaça - le garçon - il reçu
Son /k/ : la carpe - la compagnie - le cuissot
b) g se prononce tantôt /j/ tantôt /g/. Son /j/ : la gêne - la gifle - la gymnaste
Son /g/ : la gale - le goûter - le gusse
Pour conserver le son dur /g/ devant e et i : le gui - la guidance - la guêpe - guérir
Attention : la langue et le langage

5 e et é / è / ê

Lorsqu'on sépare le mot en syllabes, si le e est suivi d'une consonne, on n'ajoute pas d'accent ; si le e est seul, il prend un accent .
Pour être en mesure de réussir cette règle, il faut savoir séparer correctement les mots en syllabes.
Si le e est suivi d'une consonne, pas d'accent ; espace : es-pa-ce - dessin : des-sin - dessert : des-sert
Si le e est seul, il prend un accent.
é quand la syllabe suivante est sonore ; appétit : ap-pé-tit
è quand la syllabe suivante est muette .pièce : piè-ce
Ex mixtes : sé-vè-re é-ta-gè-re (Remarque : dé-sert mais des-sert !)
Avant x, jamais d'accent : examen : ex-a-men - exact : ex-act

6 notre, le nôtre / votre, le vôtre

Notre maison. C'est la nôtre.
Après un article (le, la, les, au, du, etc.) on place un circonflexe sur le ô.

7 Certains mots prennent toujours -s à la fin.

Substantifs et adjectifs : Brebis, concours, corps, cours (d'eau ou leçon), décès, discours, fois, frais, jus, lilas, mois, parcours, pardessus, pays, plusieurs, poids, pois, printemps, progrès, puits, repas, secours, souris, succès, talus, temps, univers, velours.
Adverbes : Ailleurs, alors, d'ailleurs, après, dedans, dehors, dessous, dessus, longtemps, moins, néanmoins, parfois, puis, quelquefois, toujours, volontiers.
Prépositions : Envers, vers.
Conjonctions : Dès que, tandis que

8 tout / même / quelque

Ces trois mots peuvent être adjectifs ou adverbes. Adjectifs, ils s'accordent car ils accompagnent un nom.
Adverbes, ils accompagnent un verbe, un adjectif ou un autre adverbe et restent invariables.
tout
Tous les essais - toutes les filles. (accompagne un nom) - il a tout mangé. (accompagne un verbe) - ils sont tout contents. (accompagne un adjectif) - tout dernièrement. (accompagne un adverbe)
Tout devant un adjectif féminin commençant par une consonne ou un h aspiré, s'accorde comme un adjectif (euphonie) : des matières toutes lisses. - Elle est toute contente.
mais : ils sont tout contents.(Car l'adjectif est au masculin !) - Elles sont toutes honteuses mais : Ils sont tout honteux.
Attention au sens !
Ils sont tout contents. (tout à fait) - Ils sont tous contents. (tous les garçons)
même
La même fille (accompagne un nom) - elles-mêmes, eux-mêmes (accompagne un pronom) - ils travaillaient même la nuit. (accompagne un verbe) - même chaudes, je ne les mange pas. (accompagne un adjectif) - même longtemps après, les traces montraient le chemin. (accompagne un adverbe)
quelque
Quelques arbres déracinés (accompagne un nom)
Lorsque quelque peut être remplacé par "si" ou "environ", il est invariable. - Quelque méchantes qu'elles soient...
Quel(s) que, quelle(s) que
Placé directement avant le verbe être, quel que s'écrit en deux mots et quel s'accorde avec le nom qui suit le verbe être. Quel que soit votre diplôme - Quelle que soit votre adresse.

9 vingt / cent / mille

Si vingt et cent sont multipliés, ils prennent s, mais s'ils sont suivis d'un autre nombre, ils restent invariables : quatre-vingts ; deux cents mais quatre-vingt-trois ; deux cent trente-deux
Utilisation du tiret
Rappel : il y a un tiret (-) seulement entre les dizaines et les unités sans "écran" (et) : vingt-deux, quatre-vingts, quatre-vingt-trois Mais vingt et un : trois millions quatre cent quatre-vingt mille ; cinq cent vingt et un
Mille est toujours invariable
Trois mille hommes ; Trois mille deux cents hommes
Millier et million s'accordent :
trois milliers ; un million ; quatre millions ; trois millions
Attention : les mille milles (le deuxième mot est une mesure de longueur, donc un nom !)

10 a / à et / est on / ont son / sont

Dans les quatre cas, quand on peut conjuguer, c'est le verbe : a, est, ont, sont sinon, c'est : à, et, on, son .
a, est, ont, sont
Il a un chien. il avait un chien. Il a écrit. il avait écrit.
Il est parti. il était parti. Ils ont bien écouté. ils avaient bien écouté.
Ils sont gentils. ils étaient gentils.
à, et, on, son
Va à la cave ! Va "avait" la cave (impossible)
Du pain et du Boursin. Du pain "était" du Boursin (impossible)
C'est à prendre ou à laisser. "avait" (impossible)
Il appelle son chien. Il appelle "avait" chien (impossible)
11 ce / se ; c'est / s'est ; sais/sait

Lorsque je peux conjuguer (je me (je m'), tu te (tu t'), il se (il s')) : j'écris se / s' : Jean se lave. (Je me lave, tu te laves !)
Verbe savoir : Il sait rire - nous savons rire.
Lorsque je ne peux pas conjuguer, j'écris ce / c' : C'est à moi - Ce sont les siens - Ce plat

12 ces / ses

Lorsque je mets la phrase au singulier, si je peux remplacer par son ou sa, j'écris ses ; si je peux remplacer par ce, cet, cette, j'écris ces ! Ces enfants sont sages. (démonstratif) Ses enfants sont sages. (possessif)
Toujours faire attention aux nuances de sens que l'on donne à la phrase !

13 la, l'a, l'as, là

La + temps simple ; l'a + temps composé
Il la regarde. Il l'a regardée.
Remarque : l' (pronom élidé) peut remplacer un nom féminin (la pomme) ou un nom masculin (le pain) d'où des accords différents. Tu l'as vu (le train). Tu l'as vue (la fille).
là (quand on peut remplacer là par ici). Reste là ! Reste ici !

14 leur / leurs

Lorsque je mets au singulier, si je peux remplacer par lui, leur est un pronom invariable. Si je ne peux pas, leur est un adjectif qui s'accorde.
leur invariable (suivi d'un verbe) : Je leur donne à boire. Je lui donne à boire.
leur au singulier (suivi d'un nom) : Leur fille va venir. leur n'a pas de féminin
leurs au pluriel (suivi d'un nom) : Leurs filles vont venir.
leurs précédé de les s'accorde : Ils ont vu les leurs.

15 ma / m'a / m'as ; mon / m'ont ; ta / t'a ; ton / t'ont

ma + nom ; m'a + temps composé ; mon + nom ; m'ont + temps composé ; ta + nom ; t'a + temps composé ; ton + nom ; t'ont + temps composé ; sa + nom ; ça = cela.
Ma maison est jolie. Tu m'a écouté. Mon cahier est vide. Ils m'ont rendu un cahier vide.
Attention aux "écrans" : pourtant et rien : Ils ne t'ont rien dit

16 mets / met m'es / m'est ; mes / mais / mai

Verbes mettre au pluriel : Tu m'es précieux. (Au pluriel: tu nous es... )
Cela m'est bien utile. (Au pluriel: Cela nous est utile.)
Noms : En avril, ne te découvre pas d'un fil; en mai fait ce qu'il te plaît. (nom = le mois) ; Ce mets est délicieux. (nom = le repas)
Adjectifs (L'adjectif possessif accompagne un nom) mettre au singulier. Mes ongles sont coupés.
Conjonction (La conjonction oppose deux adjectifs ou deux idées.) Il est petit mais habile.

17 on / on n'

Pour distinguer on de on n', il faut mettre le verbe à une autre personne pour voir s'il est à la forme négative ou positive.
on : On voit des avions. Nous voyons des avions.
on n' : On n'écoute pas. Nous n'écoutons pas.

18 ou / où

Lorsque je peux remplacer par "ou bien", j'écris ou ; sinon, j'écris où .
ou : C'est moi ou toi. (C'est moi ou bien toi.)
où : Où vas-tu ? Ou bien vas-tu ? (impossible !?!)

19 peu, peux et peut

Peu quand il signifie "pas beaucoup". Autrement, c'est le verbe pouvoir : peux , peut
peu : J'ai peu de laine pour tricoter.
je peux, tu peux : Tu peux raconter la suite.
il peut, elle peut, on peut : Il peut t'aider ? (pouvoir)

20 quand / quant / qu'en

Sauf devant à, au, aux, quant, quand s'écrit toujours quand. Qu'en suivi d'un verbe, le en signifie de cela
quand : Quand serez-vous en vacances ?
quant : Quant à moi, je reste ici.
qu'en : Qu'en dis-tu ?

21 quel / quelle quels / quelles qu'elle / qu'elles

Quel, quels, quelle, quelles sont accompagnés d'un nom tandis que qu'elle et qu'elles sont suivis d'un verbe.
Quelle couleur aimes-tu ? - Quels jolis dessins ! Il ne faut plus qu'elle revienne aujourd'hui.

22 sens / sent s'en sans cent sang sens ; tends / tend t'en tant

s'en et t'en : doubles pronoms : en peut indiquer le lieu d'où l'on vient; il s'en va (sous-entendu: de ce lieu), une chose, un objet; ces livres dont tu ne veux plus, je t'en débarrasse. (sous-entendu: je te débarrasse de ces livres.) On peut les reconnaître en les conjuguant
Je m'en vais, tu t'en vas, il s'en va;
je m'en débarrasse, tu t'en débarrasses, il s'en débarrasse.
sens ou sent : verbe sentir.
tends ou tend : verbe tendre.
sans = pas de.
sang est un nom.
cent = 100.
sens est un nom.
tant = autant, pareillement, tellement.

23 si s'y -ci / ci- scie

Lorsqu'on peut conjuguer : s'y dans les autres cas toujours si, sauf quand on peut désigner quelqu'un ou quelque chose : -ci + la note si de la gamme : do - si - la - sol...
si : Si je peux... Tu es si grand !
s'y : Il s'y rend. Je m'y rends !
-ci : celui-ci; ci-dessous; comme ci, comme ça.
scie : La scie du charpentier. (l'objet) - Je scie une poutre. (le verbe : nous scions...)

24 ap / app-

J'écris toujours app- : Appartenir, appeler, apprendre, etc.
sauf : Apaiser, apathique, apercevoir, apéritif, s'apitoyer, aplanir, aplatir, apostropher.

25 mb / mm / mp

Devant les lettres b, m, p, j'emploie m (et non n) : Le temps, l'ensemble, emmener ...
Exceptions : Bonbon, bonbonne, bonbonnière, néanmoins, embonpoint

26 s / ss / z / x

Son /s/ : toujours 2 consonnes (soit ss , soit s combiné avec une autre consonne) : assez, penser, poisson, dessert, pinson, triste...
Son /z/ : toujours 1 consonne : Oser, causer, cuisine, hésiter, désert, poison...
Exceptions : gaz, gazon, horizon, douze, bizarre, dizaine
x sonne parfois comme : /z/ deuxième, dixième ; /s/ soixante, Bruxelles

27 Pluriel général des noms et des adjectifs (-s, -x, -z)

En général, on forme le pluriel des noms et des adjectifs en ajoutant s ; s'ils sont déjà terminés par -s, -x ou -z , ils ne changent pas au pluriel ! Un banc, des bancs
Les mots terminés par -s, -x ou -z ne changent pas au pluriel : un tapis, des tapis, une noix, des noix, un nez, des nez.
Pluriels particuliers : Un aïeul, des aïeux ; un ciel, des cieux ; un oeil, des yeux

28 Pluriel des noms en -ail

Ils prennent s au pluriel : Un rail, des rails
Exceptions : Un bail, des baux ; Un corail, des coraux ; Un émail, des émaux ; Un soupirail, des soupiraux ; Un travail, des travaux ; Un vantail, des vantaux ; Un vitrail, des vitraux

29 Pluriel des noms et des adjectifs en -al

Ils forment leur pluriel en -aux : un cheval, des chevaux
Exceptions : Un bal, des bals; bancal : des tabourets bancals ; Un carnaval, des carnavals ; fatal : des événements fatals ; Un chacal, des chacals glacial : des vents glacials ; Un festival, des festivals natal : les pays natals ; Un récital, des récitals naval : des chantiers navals ; Un régal, des régals
Remarque : On peut dire : des examens finals ou finaux.
NB : le féminin se construit normalement : Une édition spéciale.

30 Pluriel des noms en -au / -eau / -eu

Ils prennent x au pluriel : Un étau, des étaux ; un enjeu, des enjeux ; un vœu, des vœux
Exceptions : un bleu, des bleus, un pneu, des pneus.

31 Pluriel des noms en -ou

Ils prennent s au pluriel : un trou, des trous.
Exceptions : 7 noms prennent x au pluriel : bijou, caillou, chou, genou, hibou, joujou, pou.

32 Féminin des adjectifs en -et

Les adjectifs terminés par -et forment leur féminin en -ette : une fille fluette
Exceptions : complet, complète, discret, discrète, concret, concrète, inquiet, inquiète, secret, secrète.

33 Féminin des adjectifs en -ot

Les adjectifs terminés par -ot forment leur féminin en -otte : une gare vieillotte
Exceptions : idiot, idiote, manchot, manchote, dévot, dévote

34 Noms et adjectifs terminés par -el / -èle / -elle / -èle / -êle

Noms masculins en -el : manuel, duel, miel, pluriel, ciel, appel, etc.
Exceptions : polichinelle, rebelle, vermicelle, violoncelle.
Noms en -èle : fidèle, modèle, un zèle, clientèle, parallèle (géographie), parallèle (géométrie), etc.
Noms féminins en -elle : pelle, sauterelle, sentinelle,selle, etc.
Exception : grêle.
Adjectifs se terminant par -èle : fidèle, modèle, parallèle, etc.
Deux adjectifs se terminent par -êle : frêle, grêle.

35 Noms terminés par -eur

Ils s'écrivent presque tous -eur : malheur, peur, fleur, cœur, etc.
Exceptions : demeure, heure, beurre, babeurre (petit lait), leurre (attrape, tromperie)

36 Noms terminés par -euil / -ueil

Noms terminés par -euil :écureuil, seuil, deuil, treuil.
Après un g ou un c, -euil se transforme en -ueil : orgueil, cercueil, écueil, accueil.

37 Noms terminés par le son /o/

Ils s'écrivent -eau : bateau, château, râteau, eau, anneau, bouleau,...
Exceptions : dans le doute, il faut consulter le dictionnaire.
Noms terminés par -yau : boyau, joyau, noyau, tuyau.
Noms terminés par -o : bobo concerto halo loto studio cacao duo lavabo numéro trio casino écho lasso piano zéro
Noms terminés par -ot : abricot chariot haricot maillot pot cachot escargot hublot matelot rabot cahot falot idiot mot abot cageot flot îlot paletot sanglot canot goulot javelot paquebot sot tricot trot
Autres noms : étau badaud artichaut chaux galop préau crapaud saut taux dos réchaud repos
NB : Il existe d'autres exceptions, telles que : chaos, héros etc.
On peut aussi avoir recours aux familles de mots:
dos-dossier, galop-galoper, repos-reposer, saut-sauter, etc.
mais ça ne marche pas toujours : piano-pianoter !

38 Noms terminés par -oir / -oire

Les noms masculins se terminent souvent par -oir.
Les noms féminins se terminent toujours par -oire.
Les noms masculins dérivés d'un verbe se terminent par -oir : arrosoir, bougeoir, mouchoir. (arroser) (bouger) (moucher)
Les noms féminins se terminent par -oire : armoire, poire, mémoire ...
ainsi qu'un petit nombre de noms masculins :
accessoire, auditoire, déboire, interrogatoire, laboratoire, ivoire, observatoire, réfectoire, répertoire, territoire.

39 Terminaison des participes passés et des adjectifs

On trouve la terminaison d'un participe passé ou d'un adjectif masculin singulier en le mettant au féminin.
vert - verte; grand - grande; lu - lue; pris - prise; écrit - écrite; vu - vue.
Exceptions : turc - turque; grec - grecque; laïc - laïque; public - publique ; bénin - bénigne; malin - maligne; favori - favorite; dissous - dissoute.

40 Verbes terminés par -é / -er / -ez ; -i / -is / -it ; -u / -us / -ut

-i ou -u c'est le participe passé précédé de l'auxiliaire: J'ai poli, j'ai su
-is ou -us c'est je ou tu sans auxiliaire: je polis, tu ris, je reçus, tu rendis
-it ou -ut c'est il sans auxiliaire: il écrit, il vit, il reçut, il rit
Quand je peux remplacer par blanchi j'écris -é : Il a mangé (Il a vendu)
Quand je peux remplacer par blanchir j'écris -er : Il laissa tomber (Il laissa vendre)
Quand je peux remplacer par blanchissez j'écris -ez : Vous dansez (Vous vendez)


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:04 (2018)    Sujet du message: L’orthographe

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Salah le forum Index du Forum -> Divers -> Documentations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com